Ecoles, crèches, hôpitaux, universités, associations… Food’Joie vous accompagne et transforme votre assiette.

Plus de connaissances

Un enfant qui fait la paix avec les légumes et commence à manger plus varié, une cantine scolaire qui implante des produits bio, une crèche qui propose une conférence aux parents sur l’alimentation équilibrée… Des accompagnements à travers des ateliers, des conférences, qui peuvent littéralement changer la donne dans le quotidien de votre structure et apporter une vraie valeur à tous les acteurs.

Plus de bien-être

Etre bien dans son assiette, c’est être bien dans son environnement, à l’extérieur comme à la maison. Une alimentation équilibrée améliore l’immunité, prévient des maladies, permet de garder un état d’esprit positif et dynamique.

Plus de cohérence

En tant qu’établissement lié à la santé, à l’éducation, à toute autre mission qui vise à contribuer à un mieux-être, il est essentiel afin d’être exemplaire et cohérent, d’avoir les repères pour développer une alimentation saine et équilibrée.

Les formations Food’Joie en 3 étapes

icone crayonEvaluer

Comprendre l’enjeu et l’impact global de l’alimentation dans votre entreprise, évaluer votre empreinte alimentation sur la santé des collaborateurs et sur l’environnement.


Pérenniser

Inscrire chaque démarche dans le temps avec des évaluations et un suivi pour ancrer les résultats sur la durée.

icone ok
Développer

Accompagner le changement à chaque niveau de la structure pour créer l’élan et développer les moyens d’agir. Pour les établissements d’enseignement, possibilité de développer des ateliers et des supports pédagogiques de qualité qui s’intègrent dans le programme de l’année. Sensibiliser l’ensemble de votre organisation, fédérer les différents acteurs pour développer vos initiatives.

Food’Joie propose une offre sur mesure adaptée à votre situation et vos besoins. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous contacter

L’éducation alimentaire à l’école: pourquoi c’est important

L’obésité des enfants est galopante en France. Aujourd’hui la situation en matière d’obésité infantile est très préoccupante : 15 % des enfants souffrent d’une obésité modérée (degré 1) et pratiquement 4 % d’une obésité forte (degré 2). La situation a évolué très vite : l’obésité en général ne touchait que 3 % des enfants dans les années 1960. Aujourd’hui, nous avons un taux de croissance du surpoids comparable aux Américains. L’obésité peut ainsi apparaître dès 2 ans, même si on la retrouve surtout entre 7 et 12 ans.

Il faut souligner que 2/3 des enfants obèses le resteront à l’âge adulte. Et cela signifie un risque de problèmes cardiovasculaires multiplié par trois, des troubles articulaires… sans parler bien sûr de la stigmatisation et des problèmes sociaux.

break for fruits

L’école a un rôle majeur à jouer dans ce domaine. Les pays d’Europe du Nord l’ont compris depuis longtemps.

Prenons l’exemple du Danemark. Dans toutes les écoles, les élèves bénéficient de cours de cuisine 3 heures par semaine entre 12 ans et 15 ans. A l’âge de 3 ans, ils assistent à leur premier cours, où, dans des salles équipées comme de vraies cuisines, ils font leurs premières expériences culinaires.

L’éducation à l’alimentation est essentielle et devrait faire partie, logiquement, des programmes scolaires, pour donner des repères alimentaires équilibrés dès le plus jeune âge.

Ils nous font confiance